Histoire et statut de notre Office

Notre histoire

 

Depuis sa création en 1926, notre organisme s'est engagé dans la construction de logements à loyers modérés. Il a ainsi inscrit son savoir faire dans chaque grande époque et période phare de l'urbanisation de la ville. La maison de ville en bande dans les années 30, les premiers lotissements qui dessinent des quartiers comme la cité des Bourroches avec 110 maisons jumelées, les collectifs des années 36.


L'après-guerre avec les constructions industrialisées, années 50/65 des Grésilles, les Cités d'urgence du quartier Greuze. Les « villes nouvelles » ZUP, années 67/73, de Chenôve et Fontaine d'Ouche puis les ZAC, années 73/80 de Longvic, Talant, Saint-Apollinaire, Mansart.

Suivront dans les années 80/90 des programmes plus modestes en taille puisqu'ils trouvent place dans le tissus urbain existant, ce sont de petites résidences d'une douzaine de logements. Les grands ensembles sont voués à la démolition et l'ANRU entraîne la redéfinition des quartiers, de l'habitat, de la mixité des constructions et des habitants.


En parallèle sur Dijon, des quartiers nouveaux prennent vie grâce aux espaces libérés par les casernes militaires. Dans le même temps, avec la ville de Dijon et le Grand Dijon, Grand Dijon Habitat diversifie son patrimoine par acquisition de biens immobiliers existants ou en cours de construction privée, permettant ainsi de développer une mixité sociale d'habitat dans l'ensemble des quartiers et communes du Grand Dijon.

 

 A ce jour, nous sommes présents dans 24 communes du Grand Dijon.

 

Notre statut

 

Depuis l'ordonnance du 3 février 2007, Grand Dijon Habitat est devenu un Office Public de l'Habitat (OPH). Il a un statut d'EPIC (Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial).

 

 

18 août 1926
Décret du président Gaston Doumergue validant la création de l'office et son rattachement à la ville de Dijon.
1950
L'Office Public des HBM devient l'Office Public Municipal d'Habitation à Loyer Modéré (OPMHLM) de la Ville de Dijon.
7 avril 1988
L'OPHLM de la Ville de Dijon devient l'OPAC de DIJON
Années 1990
Engagement du programme de renouvellement urbain du Grand Dijon
2005
Signature de la convention de renouvellement urbain entre le Grand Dijon et l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU)
3 fév. 2007
L'OPAC de DIJON devient l'Office Public de l'Habitat (OPH) OPAC de DIJON
18 oct. 2012
l'OPAC de DIJON change et devient DIJON HABITAT

 

  Janvier 2017
Notre Office est rattaché à la Communauté Urbaine du Grand Dijon et devient Grand Dijon Habitat
       

 

la-maladiere-nb-petite gresilles-nb-petite fo-petite plombires-chateau-petite
La Maladière 1929 Les Grésilles 1954-1966 Talant 1976-1977 Plombières lès Dijon
Le Château - 1987
schuman-1-petite pavillons-vergy-1-petite renan-petite daubenton-petite  
Résidence Robert Schuman 1990 Pavillons de Vergy
Chevigny Saint-Sauveur - 1992
Quartier Renan 2002-2009 Résidence Daubenton 2010

 

 

 

 

1929 : Livraison du premier programme : la Maladière (48 logements individuels)

1950-1960 : Construction des Grésilles

1960-1969 : Construction Grésilles Extension - Chenove

1970-1979 : Construction Fontaine d'Ouche - Longvic - Talant

1980-1989 : 734 logements sur Dijon - 269 logements sur Grand Dijon - 28 logements sur le reste du département

1990-1999 : 761 logements sur Dijon - 367 logements sur Grand Dijon - 35 logements sur le reste du département

2000-2010 : 1356 logements sur Dijon - 247 logements sur Grand Dijon - 8 logements sur le reste du département

 

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire du logement social en Bourgogne, cliquez ici.